35 000 000, c'est le nombre d'abeilles élevées par nos soins en 10 ans!

Récolte traditionnelle

La visite de printemps fait la saison

Dès les premières belles journées de printemps, la reine ayant déjà démarré la pone, il est nécéssaire de faire la première visite dite sanitaire pour évaluer l'état de la ruche et de la colonie. Chaque cadre est observé, 2 sont renouvelés par des cadres neufs avec une feuille de cire et le plateau d'envol est nettoyé et désinfecté.
650

Ne pas perturber nos colonies

Récolte traditionnelle signifie aussi respect de nos abeilles. Lors de la récolte, toujours par beau temps, quand les butineuses sont au travail, nous mettons un point d'honneur à ne pas perturber les abeilles. Pour ce faire, nous enfumons très peu, chaque cadre est sorti un à un après avoir retiré toutes les abeilles puis disposé à une dizaine de mètres dans une hausse vide.
641

Respecter le miel

C'est notre objectif, une fois les cadres sorties de la ruche, ils sont stockés à la miellerie qui est maintenue à une température de 28°C, 7°C de moins que dans la ruche. Les cadres sont alors désoperculés manuellement, puis le miel est extrait par la force centrifuge, filtré pour finir dans de grandes cuves en inox afin qu'il se repose avant la mise en pot. Le miel n'est ni chauffé ni malaxé, il reste à l'état brut jusqu'à sa mise en pot.
708